Nouveautés sahariennes : neige dans le Sud

La Baraka des déserts.

Le SAHARA et ses trésors naturels.

Qu ´est-ce qui peut attirer un Robinson Crusoé en plein désert ? et bien ce sont les animaux, l´eau potable, la lumière, et bien sûr, l´espace écologique vital dans un environnement sain. Grâce à ces atouts majeurs pour une vie sobre dans la tranquillité, le Sahara avec sa baraka peut se constituer en terre d´accueil pour des millions de Robinson qui sont en quête de Paix et de méditation.....Mais il y a maintenant la peur de la désertification (ou changement climatique chez les autres) que l´homme provoque à sa maniére souvent par mégarde et/ou mépris, et là où la pierre se tasse, le plus bel arbre trépasse et la couleur ocre du sable prend sa place en prennant l´exemple millénaire du Sphinx et des Pyramides qui ont été déterrés par les envahisseurs du curieux Napoléon Bonaparte avec la grâce de ses archéologues fouineurs et subjugués par le gigantisme imposant en plein désert arrosé et béni par le Nil...L´Egypte et toute l´Áfrique du Nord sont des champs´´d´expérimentations des désertifications naturelles``. Pour oublier cette calamité envahissante (vent du sable ``contaminé`` en limon comme fertilisant, et qui souffle vers le Nord et jusqu´en Amazonie), on préfére aborder les méfaits et déclins de la forêt amazonnienne qui, elle ne concerne pas l´Europe pour ne pas dire qu´il faut verdir partout où c´est sec, dans la solidarité des élans partagés, mais sans considérer les frontières climatiques en pensant au Sahara et son Sahel qui méritent un regard verdoyant et universel censé fournir une grosse part d´oxygénation par reboisement et plantations diverses à cette planète qui suffoque jusqu´à l´étouffement de son environnement mal protégé des pollutions industrielles, mais quelque peu rehaussé par le projet ambitieux PPCA+ partenaires internationaux sur plus de 1 Million de km² à travers 5 grands espaces de la biodiversité totale à conserver. Ces terrains à entretenir occupent 44 % de la superficie totale de l´Algérie et s´enfoncent jusqu´au Hoggar/Tassili où règne le Roi des félins rapides à préserver, en l´ocurrence ce précieux et trés rare Guépard Hecki du Sahara d´Algérie...Mais n´oublions pas que plus de cinquante (50) espèces animales endémiques sont au bord de l´extinction en commencant par l´Autruche Struthio Camelus à réhabiliter en premier lieu, et dont on ne parle que trés timidement parce que constitue l´espèce emblématique par excellence du Sahara du Nord et a été exterminée par les chasses débridées jusqu´à la fin du XXème siécle dans l´Atlas saharien et les zones éloignées du désert (Chasses militaires répétitives du Cdt Marguerite dans les environs de Laghouat aprés l´occupation de la ville en 1852). Notre souhait profond serait de voir revenir dans son milieu d ´origine qui est l´Atlas saharien cet oiseau emblématique qui compte comme faisant partie de la Faune sauvage des rares oiseaux les plus majestueux en grandeur et en beauté sur la planète...


Zagora ( Oasis du sud Marocain sous la neige)
Cette photo est une image en mozaique des lieux attractifs. Anciens quartiers et édifices majestueux de Laghouat et ses environs. Au milieu le pont qui traverse l´Oued M´Zi a été construit en 1928 ( Production photographe Sbaa, Lght)
Ancienne porte verdoyante d´Alger à Laghpuat avant..
Pont verdoyant du M´Zi Laghouat avant...
Palmiers blanchis : événement inimaginable
Neige sur dunes : un mariage difficile.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

08.05 | 12:31

Envoyez-nous votre témoignage sur les prestations du Dr. Raymond Miallier à Laghouat.Votre participation sera un signe d´Amitiè et de Sympathie pour un Médecin.

...
07.05 | 22:47

Bonjour Dr.Mialliet,
Je suis la 3e fille de Rouighi Tayeb ,vous,notre médecin de famille soignée d une angine et vous souhaite Longue Vie
Expert Energie

...
07.05 | 19:44

Salam ,
Tres belles images de la protection de l environnement.Continuez pour laville de lumieres Laghouat.Etant aussi fondateur AEB Ecologie
Bon Ramadan
Dr.F

...
16.05 | 15:40

dans les années 1970-1980 j'ai connu Laïd Siga, à Laghouat qui a habité rue Habib Chora, peut-être enseignant, et qui avait un grand talent d'aquarelliste.

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site internet tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE