Atlas saharien de LAGHOUAT

Il y a cette possibilité unique d´aller voir ce que contient cette carte offerte. La realité est tout autre. et c´est réellement attractif et dépaysant .

Ce fut un temps où le voyage été facile ! C´était la course à la recherche du dépaysement fascinant. L´émotion reste intacte, sauf que les temps ont changé !

Dans le Ksar d´Ain Madhi vous trouverez l´Histoire authentique de la confrérie des Tidjani, coutumes et traditions des habitants plongés dans l´artisanat du tapis, l´élevage ovin, caperin, camelin et l´agriculture. Il y a aussi l´histoire du Ksar de Kourdane d´Aurélie Picard et d´Ahmed Tidjani. Aurélie y a vécu pendant 63 ans dans son petit palais.

Des gravures du Paléo-néolithique riches en faune expressive et caractéristiques de la Savane. Notons que la désertification est venue après ces dessins il y a 5000 ans.

La Rahla sur Mehri se pratique aussi.

Courses et fantasia se pratiquent pour garder les tradition intactes.

www.djaromed.fr, parle de l´écotourisme oasien dans sa brochure que vous pouvez trouver dans les hôtels et agences de voyage de la ville de Laghouat.


En attendant des allégements profonds et facilitations concrètes pour les agences algériennes de voyages dans les procédures d´accueil  et d´obtentions rapides des Visas pour les touristes étrangers qui veulent se rendre en Algérie, nous préparons le nouveau concept de l´écotourisme oasien en lui souhaitant de beaux jours. Avec l´installation du nouveau ministre du Tourisme en Algérie, l´écotourisme oasien, une fois vivement bien rodé, signifiera l´ouverture du marché, ainsi que l´ échange d´idées et des cultures patrimoniales riches en couleurs entre le Nord et le Sud.
Notre devise est simple: Allez découvrir les merveilles des Oasis; ce n´est pas impossible, mais simple et intéressant !  Djaro.

Le récit du mois :
Un touriste enthousiaste de son rêve !


Le touriste prend son journal du jour et il le lit . Mince ! Une cité écotouristique en plein désert est dressée ! Le touriste prépare son vaisseau et c´est parti...
Il faut maintenant le concrétiser ce voyage dans le temps, se dit-il  !
Les espaces identifiés sont nombreux, divers et originaux. Le patrimoine naturel gardé intact s´expose à ses visiteurs. Qu´est-ce qui  peut nous manquer le plus pour accomplir ce voyage ?
Ah oui, j´ai oublié, la climatisation, les taxis. le tapis rouge. etc. ! Et la logistique de base, telle que les infrastructures d´accueil, de restauration et d´hébergement, mais où peut-on  trouver  tout ceci ?
Mais non ! Il y a tout cela devant soi, lui répète le maître enchanté des lieux. On devrait admirablement bien rouler avec le vaisseau qui  va se transformer en véhicule tout-terrain, d´autant que l´on n´a guère besoin de rechercher le hall d´un grand hôtel de luxe, la clémence du désert n´a pas besoin de ces artéfacts !
Une petite étoile nous suffit, c´est celle décrochée de l´étoile polaire qui nous guide pour se retrouver dans cette immensité du désert de dunes, qui nous procure la sérénité et la tranquillité. Pourquoi doit-on tant dépenser quand on est juste là pour passer quelques jours de découverte, sans risque de passer des nuits blanches, sans parler trop fort le jour pour se faire distinguer, sans respirer l´odeur forte des usines et des cuisines de tout genre ?
L´exigence notoire, afin de conserver la bonne forme pour le retour, est la propreté, l´hygiène des lieux, des aliments et légumes frais et leurs origines BIO, mais surtout ceux du terroir et de la saison. Tout ceci est déjà prévu nous répond Ali à l´accueil de son hôtel sans étoile. Il n´y a pas de soucis à se faire...Vous logerez dans la Kheima et vagabonderez sur le dos d´un beau dromadaire. Pas besoin d´essence, le voyage sera silencieux et paisible. La maison ici n´a point ses portes qui claquent ...
Il rajoute la remarque suivante : à quoi bon la sophistication des chambres luxueuses, de l´écran accrocheur d´images artificielles, ou de la table du restaurant garnie par de scintillants services de table où le serveur-guetteur pointe comme un robot en costume cravaté. Cela suppose toujours vers la fin du repas une note salée, agrémentée  de remerciements répétés et, selon la coutume de là bas un pourboire salué artificiellement, ce qui a atténué le goût d´avoir bien accompli mon voyage, mais je suis resté enthousiaste de mon rêve.. , après mon réveil, j´ai décidé d´y aller quand même !

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

30.12 | 18:47

Bonne Année
Pour ce Nouvel An 2018 mes meilleurs voeux, heureuse fête et beaucoup de santé. Djarnia

...
30.12 | 18:26

Bonne Année
Pour ce Nouvel An 2018. Le Pr. d´afsahara Djarnia, a le plaisir d´offrir ce petit moment de détente avec l´heureux temps de ma Jeunesse : ALGER

...
30.12 | 16:23

...
12.08 | 16:18

L´Oasis Laghouat est une terre de prédilection pour toute sorte de BIO agriculture.Les PAMs y poussent naturellement, pourquoi pas le Safran et d´autres ?

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE